Le goût de l'archive: Archives scientifiques et archives de scientifiques





Séminaire organisé par:
Suzanne Débarbat (SYRTE)
Christophe Schmit (SYRTE)


Lieu:
Salle du conseil, Bâtiment Perrault
Observatoire de Paris
77, Avenue Denfert-Rochereau
75014, Paris.


Présentation:

En association avec la bibliothèque de l'Observatoire de Paris, l'équipe d'histoire de l'astronomie, composante du département SYRTE de cet établissement, organise des rencontres mensuelles sur son site de Paris, au Bâtiment Perrault. Ce séminaire permettra à des chercheurs de présenter leurs recherches passées ou en cours qui ont nécessité de patientes investigations et exploitations de fonds d'archives.

Nous y discuterons des différentes pistes de recherches en archives, de la méthodologie de traitement de ces corpus souvent complexes et des perspectives nouvelles qu'elles ont permis d'ouvrir. Le point de départ peut être l'identification d'un personnage ou d'un texte, la datation d'une lettre ou d'un ouvrage, toutes localisations dans le temps et l'espace qui bouleversent parfois nos problématiques usuelles et aident à tout le moins perfectionner nos outils d'investigation et leur usage. Nous pourrons ainsi mettre en commun notre "droit de trouvaille" qui, selon l'Encyclopédie (1765), "dans les coutumes de la mer, est la part qui appartient à ceux qui ont trouvé ou sauvé des marchandises perdues".


Saison 2014-2015


Mardi 28 octobre 2014, 14h00
Salle du Conseil, Paris
"Dutour a enrichi de nouveaux phénomènes et de nouvelles explications ..." (l'abbé Labouderie)
Pierre Crépel
Académie de Lyon
résumé :
Savez-vous quel est le seul correspondant de l'Académie des sciences qui ait publié des mémoires dans chacun des six premiers volumes des "Sçavans étrangers" (1750-1774) ? Connaissez-vous un fonds d'archives publiques conservant plus d'une centaine de lettres inconnues de ou à Buffon, Lavoisier, Lalande, Monge, D'Alembert, Hauÿ, Nollet, Bézout, Guettard, Guyton de Morveau, etc. ? Imaginez-vous une correspondance suivie sur un demi-siècle avec les plus grands libraires-imprimeurs parisiens des Lumières ? Etes-vous indifférents aux petits cahiers cousus d'écrits scientifiques, datés à l'heure près, avec les conditions atmosphériques, et surchargés de paperoles collées ou épinglées, de minutes de lettres et de réponses de savants prestigieux invitant à recommencer les expériences autrement ? Avez-vous déjà vu un Auvergnat du XVIIIe siècle se donner des consignes en anglais ? Acceptez-vous, sans comprendre, les tourbillons cartésiens ou les mystères de l'attraction newtonienne? Si vous avez répondu non à ces six questions, venez-faire connaissance avec François-Etienne Dutour de Salvert (1711-1789), contrôleur des fermes à Avallon, puis physicien et receveur des tailles à Riom, seigneur de Davayat, de Salvert et de Bellenave, lauréat du prix sur l'aimant à l'Académie (1746), traducteur de Needham, de Jurin et de Symmer, minéralogiste à ses heures, adversaire des franklinistes en électricité, auteur d'expériences et de théories sur la vision, la réflexion, la réfraction, la diffraction, les anneaux colorés, les couleurs accidentelles et la double réfraction du spath d'Islande, sur la capillarité, l'adhésion, la dissolution, la submersion, compatriote de Gilbert Romme, de Jean Ehrard et de Yannick Fonteneau et auteur d'une concordance entre les Evangiles. Venez donc découvrir en preuh-vince la "passionnante banalité des faits"
 
Mardi 9 décembre 2014, 14h00
Salle du Conseil, Paris
La mystérieuse identité de Marie Jeanne Harlay (1768-1832)
Françoise Launay
SYRTE
 
Mardi 6 janvier 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
Archives du Bureau des Longitudes (1791-1914)
Guy Boistel
Centre François Viète, Université de Nantes
 
Mardi 27 janvier 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
La correspondance inédite entre le jeune Ampère et son ami Couppier : une forme d'enseignement scientifique mutuel entre deux jeunes bourgeois provinciaux à la fin du XVIIIe siècle
Christine Blondel
CNRS
résumé :
En 1986 le professeur d'histoire des sciences de l'université de Cornell, L.P. Williams, fait acheter par son université pour la somme de 30 000 $ et dans l'intention de les publier, un ensemble de lettres inédites d'Ampère adressées à l'âge de vingt ans à un autre jeune bourgeois provincial resté inconnu, Jean-Stanislas Couppier. La localisation d'une grande partie des réponses de Couppier à Paris et la remise en ordre des feuillets manuscrits fournit une correspondance active et passive de plus de 300 pages illustrées de nombreux schémas. Cette correspondance traite pour l'essentiel de questions scientifiques (astronomie, mathématiques, physique, sciences naturelles), techniques (machines, moulins à eau,...) et intellectuelles (langue universelle, littérature). Au-delà de l'intérêt concernant la formation intellectuelle d'Ampère, sa préoccupation précoce pour les fondements métaphysiques des savoirs scientifiques et sa recherche de l'unité dans l'ensemble des productions intellectuelles humaines, ces lettres éclairent les pratiques de lectures scientifiques et techniques à la fin du XVIIIe siècle, elles montrent que la richesse des développements scientifiques récents atteint alors une couche étendue de la population française et soulignent encore le rôle majeur de l'Encyclopédie dans cette diffusion. On évoquera également l'édition numérique de cette correspondance à l'intérieur du (futur nouveau) site Ampère.
 
Mardi 17 février 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
Einstein à Milan
Christian Bracco
Université de Nice-SYRTE
 
Mardi 10 mars 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
Colin Maclaurin (1698-1746) : de la diversité des archives à une approche biographique
Olivier Bruneau
Université de Lorraine, Archives Poincaré
 
Mardi 19 mai 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
La correspondance de Cassini I (1625-1712) : un outil en reconstruction et de reconstruction pour une étude du fonctionnement de l'Observatoire de Paris
Dalia Deias
Centre A. Koyré, EHESS
 
Mardi 9 juin 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
Les archives de Newton
Niccolò Guicciardini
Université de Bergame
 
Mardi 16 juin 2015, 14h00
Salle du Conseil, Paris
Sur les instruments astronomiques comme archives
Efthymios Nicolaïdis
Fondation nationale de la recherche scientifique, Athènes, Chaire Blaise Pascal – SYRTE
 

Saisons précédentes


Contact
Suzanne Débarbat
  • Courriel: Suzanne.Debarbat (at) obspm.fr
  • Tél.: +33 (0) 1 40 51 22 09
Christophe Schmit
  • Courriel: Christophe.Schmit (at) obspm.fr
  • Tél.: +33 (0) 1 40 51 21 65
(C) 2010, SYRTE / Observatoire de Paris Organigramme | Mentions légales | Ressources internes